Communiqués 1er degré Echo des bahuts

 Communiqué des personnels du RASED de Lyon Vaise : Il nous faut une antenne RASED supplémentaire !

 

Courrier des enseignant·es du RASED de Lyon Vaise pour ouverture de postes supplémentaires

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,
Le hasard du calendrier veut que nous vous écrivions le 19 novembre, veille de la Journée internationale des droits de l’enfants. Mais vous lirez que nos demandes relèvent bien de ces droits, ainsi que des nôtres, leurs enseignants.
Nous souhaitons attirer votre attention sur la situation très difficile que traverse notre Réseau d’Aide Spécialisé pour les Elèves en Difficulté (RASED) de Lyon Vaise. Situation qui justifie amplement l’attribution de moyens supplémentaires, à très court terme. Mme Bouchut, notre IEN de circonscription est au fait de ces informations. Mais nous jugeons utile de les partager avec vous aujourd’hui afin que nos revendications ne soient pas mises en attente plus longtemps, mais satisfaites au plus vite. C’est pourquoi nous vous prions de recevoir en audience dès que possible des représentants des écoles du RASED et de leurs syndicats, sur la base du présent courrier.

Le secteur du RASED de Vaise comporte 10 écoles, dont 8 classées REP :
- Les 2 écoles Audrey Hepburn : 145 élèves en maternelle et 264 élèves en élémentaire,
- Les 2 écoles Jean Zay : 196 élèves en maternelle et 287 élèves en élémentaire,
- L’école Joannes Masset : 132 élèves de maternelle et 172 élèves d’élémentaire,
- L’école Parc Montel : 65 élèves de maternelle et 74 élèves d’élémentaire,
- Les 2 écoles Chapeau Rouge : 175 élèves en maternelle et 210 élèves en élémentaire,
- L’école Chevalier Bayard : 50 élèves de maternelle et 49 élèves d’élémentaire,
- L’école Maurice Carême : 44 élèves de maternelle.
Le secteur s’est considérablement agrandi avec les ouvertures en 2017 et 2020 des écoles Parc Montel et Joannes Masset. Il est en pleine expansion depuis plusieurs années et a déjà vu la création de nouvelles classes sur les écoles existantes durant ces 7 dernières années. Il devrait s’y ajouter la nouvelle école Nérard dans les deux ans à venir.
Le nombre d’élèves ayant presque doublé, les demandes d’aides auprès du RASED ont subi cette même évolution. Le secteur d’intervention est majoritairement en REP et les difficultés y sont prégnantes. Toutes les équipes pédagogiques sont mobilisées face aux difficultés mais le confinement et les situations particulières les ont encore alourdies.

L’équipe du RASED se compose :
- d’une psychologue de l’Éducation Nationale (qui travaille à 80%),
- de deux enseignants en aide pédagogique (dont une travaille à 80%),
- d’une enseignante en aide relationnelle.
Cependant :
- Les temps partiels ne sont pas complétés : ceux de Mme JEANNET, psychologue de l’Education Nationale (à 80%), et Mme DUCRET, enseignante spécialisée en aide pédagogique (à 80%) – depuis même 3 ans pour Mme JEANNET. Cela conduit de fait à une dégradation des conditions de travail du RASED pour assurer les aides auprès des élèves. Cela ajoute aussi des contraintes à des emplois du temps déjà fort encombrés par la hausse permanente des élèves suivis et des tâches administratives par conséquent elles aussi toujours plus importantes (lire ci-après). Or, le temps partiel et leurs compléments ne sont pas contradictoires avec la qualité du travail de l’équipe du RASED, étant donné que le travail en équipe et le haut niveau de communication sont déjà inhérents à son fonctionnement.
- Notre psychologue de l’Education Nationale, Mme JEANNET, est en arrêt depuis le 30 septembre 2021 et non remplacée. Pourtant vous savez que son intervention est indispensable à la réalisation des bilans psychométriques nécessaires au diagnostic des troubles d’élèves, à la constitution des dossiers MDPH et des dossiers SEGPA. Vous savez que son avis est également très précieux lors des Equipes Educatives (nombreuses) et des Equipes de Suivi de Scolarisation. Vous connaissez les impératifs de date et les délais de traitement des demandes MDPH et SEGPA souvent longs une fois celles-ci effectuées.

Pour que les équipes puissent mener à bien et à temps l’accompagnement des élèves en difficulté et leurs familles, nous vous demandons, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, de pourvoir en urgence au remplacement de Mme Jeannet, et à un complément sur les postes de psychologue de Mme JEANNET et d’enseignante spécialisée de Mme DUCRET.

Plus généralement, le travail de toutes les composantes du RASED est constamment organisé en tension :
En effet, depuis plusieurs années, notre secteur a connu une hausse des effectifs globaux et des difficultés scolaires des élèves. D’autant plus que pandémie et confinements ont accentué ces difficultés scolaires en particuliers pour les élèves déjà fragiles. Le rapport du 17 novembre de Mme Hédon, Défenseure des droits,
vient d’ailleurs étayer ces conséquences néfastes de la crise sanitaire sur la santé mentale des jeunes (addiction aux écrans, troubles du sommeil, difficultés d’attention…). « La santé mentale est une des conditions des apprentissages et de la réussite scolaire », souligne-t-il. Cela confirme à nouveau que cette crise a accentué la difficulté scolaire, nous le constatons au quotidien.

Les sollicitations du RASED pour répondre aux besoins croissants des élèves sont donc en constante augmentation. Par conséquent, les propositions d’aide s’articulent de plus en plus en fonction de contraintes ne relevant pas de la prise en compte des besoins des élèves et d’accompagnement des équipes. Mais elles le sont dans le cadre de contraintes liées à des moyens humains insuffisants pour tout mener de front, à la hauteur des besoins humains. A tel point que les écoles hors-REP finissent même par n’avoir de contact que très ponctuels avec le RASED, et limités à la Psychologue de l’Education Nationale.

De plus, les enseignants du RASED, sont — au-delà de la hausse régulière des demandes d’aide — de plus en plus mobilisés au quotidien par des situations relatives à l’inclusion d’élèves en situation de handicap et/ou à besoins éducatifs particuliers dont la scolarisation nécessite un lourd travail de coordination au sein des écoles.
Disposer d’une seule antenne RASED, d’une seule enseignante spécialisée en aide relationnelle, d’une seule psychologue de l’Education Nationale dans notre secteur était déjà inadapté. Vous comprenez qu’aujourd’hui, cela devient clairement sous-dimensionné, ingérable pour le RASED et les enseignants, au regard des besoins
des élèves.
Nous vous demandons donc, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, d’inclure dans le cadre de la carte scolaire 2022 qui sera élaborée dans les prochaines semaines, la création d’une deuxième antenne complète de RASED sur notre secteur (sans remettre en cause l’existence et l’intégrité des autres antennes RASED évidemment).
Nous vous prions de recevoir, Monsieur l’inspecteur d’Académie, l’expression de nos salutations les plus respectueuses.

Les enseignants du RASED de Vaise, et les équipes enseignantes des écoles :
Maternelles et Elémentaires Jean Zay, Audrey Hepburn et Chapeau Rouge,
Primaires Joannès Masset, Parc Montel, Chevalier Bayard
Et Maternelle Maurice Carême.

Avec le soutien des syndicats :
CGT Educ’Action 69, SNUDI - FO 69, SNUipp - FSU 69, SUD Education 69