Tracts Non-titulaires Personnels administratifs

 Paupérisation de la fonction publique : il faut de nouvelles grilles indiciaires !

 

La nouvelle revalorisation du SMIC au 1er mai, conséquence d’une inflation persistante, a un impact de plus en plus grave sur la rémunération et la carrière des personnels titulaires comme non-titulaires.

Prix Smic Et pour les contractuel·les ?

Les personnels catégories C en CDD et CDI sont tous au SMIC, quelle que soit l’ancienneté... et ce, sans aucune prime ou indemnité.

C’est inacceptable pour toutes les catégories

- C’est la négation du principe d’évolution de carrière et de reconnaissance de l’expérience professionnelle acquise.
- Exigeons une revalorisation de tous les échelons et de toutes les catégories pour une réelle progression salariale et non des « artifices » indemnitaires variant selon les catégories de personnels et qui ne comptent même pas pour la retraite.

Où est l’attractivité de la fonction publique ?

Il ne faut donc pas s’étonner du manque de vocations dans l’Éducation Nationale. Pour les titulaires comme pour les non-titulaires, ce blocage de toute possibilité d’évolution est intenable. De moins en moins d’agents se présentent aux concours de la Fonction Publique.
Dans un contexte où les salariés ne se bousculent pas pour postuler comme agents
contractuels dans l’Éducation nationale, qu’ils soient techniciens informatiques, agents administratifs ou infirmiers, des postes sont vacants et ne trouvent pas preneur, ce qui met en difficulté tous les collectifs de travail en EPLE comme en services centraux.


Cliquez sur l’image pour télécharger le tract !